Neil

Neil

Collectif Berzerk

Théâtre – Dramédie spatiale

21 juillet 1969 à 381’500 km de la Terre.
Tandis que 600 millions de terriens suivent en direct la mission 11, Neil Armstrong, qui est sur le point de faire le pas décisif qui le fera entrer dans l’Histoire, est soudain pris d’un doute : « Mon acte ne va-t-il pas devenir un symbole du triomphe du capitalisme et du complexe militaro- industriel ? ». Immobile et silencieux, accroché à l’échelle du module lunaire, il contemple la Terre à l’horizon sous le regard médusé de ses coéquipiers Buzz Aldrin et Mike Collins. Alors que chaque minute passée sur la Lune épuise les ressources en oxygène des astronautes, et que la crise existentielle d’Armstrong risque de faire les gros titres de la presse mondiale, le Président Nixon, qui craint d’être la risée des soviétiques, menace d’abandonner l’équipage sur la Lune si le drapeau américain n’y est pas planté dans l’heure.
Librement inspirée de la mission Apollo 11, cette épopée spatiale comporte néanmoins des anecdotes véritables sur les premiers pas de l’homme sur la Lune.

Auteur : Benjamin Knobil
Mise en scène : Dylan Ferreux
Assistanat : Charles Meillat
Avec : Chris Baltus, Martin Jaspar, Benjamin Knobil, Charles Meillat, Lucie Eidenbenz
Voix off : Benjamin Knobil, Claudine Berthet, Christian Gregori
Chorégraphie : Lucie Eidenbenz
Régie générale : Amaël Bielser
Création sonore : Vincent Triponez
Création lumière : Jean-Pierre Potvliège, Charles Meillat, Martin Jaspar
Opérateurs de vol : Grégory Gaulis, Charles Meillat
Scénographie : Fleur Bernet
Costumes : Amandine Rutschmann
Perruques : Viviane Lima
Accessoires : Séverine Blanc, Fleur Bernet
Photographies : Mathilda Olmi
Teaser : Yann Slama