La poésie de l’échec

La Poésie de l’échec

Cie Marjolaine Minot

La représentation du 10 février 2023 à 20h0 est surtitrée. Cette mesure est proposée par l’association Ecoute Voir afin de rendre ce spectacle accessible au public malentendant et sourd. Inscriptionsst@ecoute-voir.org

 

Théâtre

C’est l’histoire d’une famille. D’une famille comme les autres, pleine de souvenirs, de secrets, d’habitudes, de conventions, d’incompréhensions, de non-dits.
Dans la famille Keller, on fait semblant que tout va bien. Parce que c’est plus simple de faire semblant que tout va bien. Ça évite d’avoir des comptes à rendre, des explications à donner, des vérités à avouer, ça évite de devoir dire aux autres qu’on est en échec.
Le spectacle se déroule le soir de l’anniversaire de la mère, Alice Keller. Ses enfants, Juliette, 23 ans, et Antoine, 25 ans, font une surprise à leur mère en l’attendant chez elle, cachés derrière le canapé. Le père, Martin Keller, est mort il y a 3 mois, laissant derrière lui une double vie cachée que les enfants ignorent encore. Alice doit leur annoncer la vérité avant leur rendez-vous chez le notaire la semaine suivante. Juliette, fatiguée d’être ignorée par sa mère, insatisfaite de sa vie sentimentale et bouleversée par la mort de son père de qui elle était très proche, a décidé ce soir -encouragée par sa thérapeute- de questionner sa mère.
Quant alors Antoine, au risque de décevoir une fois de plus sa mère qui l’adore, doit annoncer qu’il a de nouveau raté les examens d’entrée au concours d’avocat, lui qui était pourtant promis à un brillant avenir selon ses parents.
Ce soir-là, bien que tout semble comme d’habitude, chacun a quelque chose d’important à dire, à demander ou à avouer. La vérité de l’un va bousculer la vérité de l’autre et tout va remonter à la surface.

 

Concept, écriture, mise en scène : Marjolaine Minot et Günther Baldauf
Avec : Christa Barrett, Florian Albin, Marjolaine Minot
Création musique, beatbox live : Julien Paplomatas
Composition chanson : Mirabelle Gremaud
Scénographie : Günther Baldauf
Création lumière, régie son : Jay Schütz
Costumes : Alice Gauthier
Assistanat à la mise en scène : Camille Denkinger
Administration : Nicolas Berger
Production : Compagnie Marjolaine Minot
Coproduction : Équilibre-Nuithonie – Fribourg
 
Projet Lauréat du Grand Prix Culturel Migros Neuchâtel-Fribourg