Spiridon superstar, ou la folle histoire des jeux olympiques